Le «bonheur d’être»

Mon approche est une synthèse des courants les plus novateurs de la thérapie psycho-corporelle, des pratiques de guérison énergétique et spirituelle et des pratiques de guérison par le mouvement.

En séance individuelle comme dans chaque atelier ou stage, on y trouve :

  • un espace d’écoute et de parole
  • des propositions autour de l’exploration et de la libération du mouvement
  • des propositions d’expérimentations concrètes de nos différentes structures (corporelles, émotionnelles, mentales et énergétiques subtiles…)
  • une activation et un accompagnement des processus naturels de guérison et de transformation
  • un ancrage dans le concret par une dynamique de projets et de création
  • l’accompagnement et la stimulation du vivant par l’intégration de l’Être

Mon accompagnement se situe résolument dans la stimulation et l’ancrage du «bonheur d’être» dans le corps et dans la vie.

3 attitudes-clés :

  • la bienveillance, l’accueil, l’autorisation
    De la Psychologie Biodynamique, créée par une femme, je retiens cette attitude de « sage-femme » : accueillir quand c’est prêt ! Laisser venir la Vie, laisser émerger l’Etre, à son rythme. Autoriser, pacifier… sans jugement…
  • l’écoute et la stimulation du vivant
    Avec mon drôle de nom à double facette, j’écoute vos mots et votre corps.
    J’écoute ce qui vit, ce qui vibre, ce qui est stagnant…Je stimule ce qui demande à « sourdre », à se remettre en mouvement, ce qui est prêt à se souvenir…
    J’écoute aussi ce que mon propre corps me dit en votre présence.
    Ce travail de résonance et de stimulation du vivant est ma force et le cœur de mon accompagnement.
  • la conscience du tout
    Dans mon approche, je me place toujours dans un niveau de globalité intégrant toutes les dimensions de la personne.
    En contact avec certaines énergies fines et subtiles, mon accompagnement amène peu à peu à une perception nouvelle de soi et de la réalité, dans une harmonie,  une conscience et un bien-être qui fait contacter la grandeur du ciel dans sa chair et agir depuis cet endroit.
    J’ai conscience que notre corps est une géométrie sacrée en mouvement. Vivre cette expérience, notamment à travers une gestuelle précise dans le mouvement, nous réveille à notre dimension lumineuse et nous permet de trouver la plénitude et la paix en nous.